lundi 13 juin 2016

D' "Keucker-Haus" près de la Porte d'Eich (1781)



Il s'agit de la maison natale de Jean-Marie-Albert KEUCKER DE WATLET, Lieutenant Général de l’armée belge (1851-1943), datant de 1781 et connue dans le temps sous le nom de «Haus Keucker», est la première maison à droite en entrant à Pfaffenthal par la vieille porte Vauban, la "Eecher Puert». Le père du Général était Conseiller de la Cour supérieure de Justice à Luxembourg. - Une salle d’école avait été aménagée au rez-de-chaussée de la maison; Adam Ecker, instituteur et l’un des fondateurs de la «Chorale Royale Grand-Ducale Sang & Klang», y faisait l’école. - Cette chorale, fondée en 1857, profitait de la salle pour les répétitions. - Le Général s’est souvenu qu’il assistait à ces répétitions, alors que, tout jeune écolier, il faisait ses devoirs à l’étage, au-dessus de la salle d’école. - Atteint par la limite d’âge, il s’était retiré à Luxembourg. Un soir, il se présentait à l’une des répétitions des chanteurs de «Sang & Klang» et il était heureux de leur dire comment il avait pu assister aux répétitions de leurs aînés.

Le Général Keucker était un grand protecteur de l’ «Amicale des Volontaires Luxembourgeois», anciens sous-officiers de l’armée belge.

Il est mort en 1943. Sa dépouille repose au cimetière Notre-Dame à Luxembourg.
—————————————————————————————————————————
Das Haus rechts beim Verlassen der Eicherpforte in Richtung Pfaffenthal ist das Geburtshaus von General J-M-A KEUCKER DE WATLET (1851-1943), welcher in der Belgischen Armee diente. Er war später ein Verfechter der "Amicale des Volontaires Luxembourgeois", bestehend aus ehemaligen Unteroffizieren der Belgischen Armee. Er verstarb 1943 und ruht im Liebfrauenfriedhof in Luxemburg-Limpertsberg. Im EG befand sich eine Schule in der Adam ECKER, Mitbegründer des Gesangvereins "Sang & Klang", unterrichtete. Der gleiche Saal wurde anfangs auch zu Probezwecken des Gesangvereins genutzt.

Source/Quelle: L’Histoire d’une Ville Basse, Pierre Menager, 1948. Éditions P. Linden, Luxembourg.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire