dimanche 22 novembre 2009

Le chantier de l'ascenseur Pfaffenthal-Parc Pescatore a démarré le 10.12.09 !



(Photo: Laurent Kreintz)
Le chantier de l'ascenseur panoramique a officiellement démarré ce jeudi 10 décembre 2009. Les travaux devraient se terminer fin 2011 (corrigé en fin 2013, puis été 2014 : Ascenseur article Quotidien). Un "canyon" de 11 m de largeur, 20 m de profondeur sur une hauteur de 26 m devra d'abord être foré pour recevoir ensuite l'ascenseur de 60 m pouvant contenir 66 personnes ou 5-6 cyclistes + 10-12 personnes. L'ascenseur panoramique sera relié au-dessus de la Côte d'Eich par une passerelle au Parc Pescatore. Le temps d'un trajet est estimé à 30 secondes. Pour plus d'informations, voir les annonces ci-dessous (17 février et 23 janvier 2009) et le lien sur RTL. Vous pouvez y exprimer également votre avis et voter pour ou contre. Profitez-en !

vendredi 25 septembre 2009

Nouveau livre: De l'Hospice St. Jean à l'Hospice Civil de Pfaffenthal



De l’Hospice Saint-Jean à l’Hospice civil / 700 Jahre / Hospitalgeschichte in der Stadt Luxemburg

Livre édité par Michel Pauly aux éditions mediArt.

Le livre retrace les 700 ans d’histoire de l’Hospice Saint-Jean à l’actuel Hospice civil du Pfaffenthal. Après sa fondation par Marguerite de Brabant en 1308, l’hospice est installé dans la rue Munster, au bord de l’Alzette, dans le Grund. Il sera transféré en 1842 vers l’ancien monastère des Clarisses, le couvent du Saint-Esprit, au Pfaffenthal.


Le livre est préfacé par M. le Bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Paul Helminger, et l’échevin Lydie Polfer. Les auteurs sont : Michel Pauly («Das Hospital in Stadtgrund: eine gräfliche Stiftung für Arme und Betuchte»), Norbert Franz: («Katastrophen und Neuanfänge. Das Luxemburger Hospiz St. Johann von 1540 bis 1840»), Vasco Daniel Luis («La contribution sociale de l’Hospice civil aux 19e au 20e siècles»), Antoinette Lorang («Du monastère à l’Hospice civil. Architecture et vie quotidienne de l’ancien couvent des Clarisses au Pfaffenthal»), le Dr Jacqueline Wagner et Fernand Diederich («L’Hospice civil du 20e au 21e siècle») et Fernand Théato («L’Hospice civil au fil de mes souvenirs d’enfance»).

L’ouvrage est richement illustré de reproductions d’œuvres d’art et de photos historiques et actuelles se rapportant à la ville basse et à l’Hospice civil du Pfaffenthal.

ISBN 978-99959-635-1-4 / Dimensions : 23 x 32 cm / 116 pages / Prix de vente 38 € auprès de mediArt et dans les bonnes librairies.


"Un livre hautement intéressant qui enrichit le patrimoine culturel des villes basses du Grund et de Pfaffenthal"


lundi 7 septembre 2009

Johann Wolfgang von Goethe was here !


Voilà 217 ans (en octobre 1792) que Goethe passait à deux reprises par le Luxembourg et notamment le Pfaffenthal accompagné du duc de Weimar. Epris de la splendeur des lieux, il a décrit ses impressions comme suit:

„….. Nun besaßen die Eltern unseres lockeren Führers in dem Pfaffenthal einen artigen abhängigen Garten, dessen Genuß sie mir gern und freundlich überließen. Kirche und Kloster, nicht weit entfernt, rechtfertigen den Namen diese Elysiums, und in dieser geistlichen Nachbarschaft schien auch den weltlichen Bewohnern Ruh und Frieden verheißen, ob sie gleich mit jedem Blick in die Höhe an Krieg, Gewalt und Verderben erinnert wurden.

….

Nichts kann deßhalb einen wunderlichern Anblick gewähren als das mitten durch dieß alles am Flusse sich hinabziehende enge Thal, dessen wenige Flächen, dessen sanft oder steil aufsteigende Höhen zu Gärten angelegt, in Terrassen abgestuft und mit Lusthäusern belebt sind; von wo aus man auf die steilsten Felsen, auf hochgethürmte Mauern rechts und links hinaufschaut.


Hier findet sich so viel Größe mit Anmuth, so viel Ernst mit Lieblichkeit verbunden, daß wohl zu wünschen wäre, Poussin hätte sein herrliches Talent in solchen Räumen bethätigt….“


Auszüge aus Goethe‘s Werke, J.G. Cotta, 1830, 30. Band


Une plaque commémorative a été installée en février 2011 dans les jardins à l'arrière de la cafétéria de l'Auberge de Jeunesse.

samedi 18 juillet 2009

Le pont Grande-Duchesse Charlotte ("d'Rout Bréck")



Construit de 1962 à 1966 par Rheinstahl Union Brückenbau Dortmund afin de permettre l'urbanisation du plateau du Kirchberg, notamment aussi en vue de l'établissement définitif d'institutions européennes, le pont mesure 355 m de long, 25 m de large, a un empattement de 234,1 m, pèse 4.900 tonnes et s'élève à 75 m au-dessus de l'Alzette. Dans les années 1990 une balustrade anti-suicide fut installée (cf. film de Geneviève Mersch: Le Pont Rouge). Sa surveillance incombe à l'Administration des Ponts et Chaussées et les contrôles récents réalisés attestent une stabilité impeccable de l'ouvrage par rapport aux charges actuelles et futures. Une remise en peinture est prévue en 2012/2013, précédée d'une réfection ponctuelle de la peinture des caissons. Dans le cadre du projet "tram", diverses études sont en cours.

lundi 25 mai 2009

Inauguration du Parc "3 Eechelen". Disparition du chalet "3E" d'antan.


Le 19 mai 2009 a eu lieu l'inauguration du parc sus-mentionné sur le plateau situé à l'est de notre quartier sur les hauteurs dites du Pfaffenthal. Deux km de parcours vous mènent vers des sites historiques dont le Fort Obergrünewald (1684) et le Fort Thüngen (1734) à proximité du MUDAM, de la Philharmonie et du futur musée de la forteresse. Le projet, signé Michel Devigne, comprend des rampes, des esplanades, des terrasses, des points de vue et plus de 500 arbres sur 8 hectares et coûte EUR 16,4 mios.

Le SILPS regrette vivement la disparition de la guinguette/chalet/bistrot ayant existé depuis presqu'un siècle à cet endroit, un lieu de rencontre et de restauration prisé par des générations entières. Avis aux amateurs qui veulent faire revivre cet espace de détente, de plaisir et d'échange rasé par la volonté de quelques experts du minimalisme stérile. Manifestez-vous sous : pafendall(at)hotmail.com. Merci d'avance.
Le Chalet vers 1925 (Photo: Collection Matagne)

vendredi 15 mai 2009

Le dossier "Waasser op ons Millen" présenté à la Ville de Luxembourg




Photo (de g. à dr.): Mme Viviane Loschetter, Mme Anne Brasseur, M. Paul Helminger, bourgmestre, M. Jean-André Stammet, M. Fernand Théato, Mme Isabelle Van Driessche, Mme Lydie Polfer, M. Jean-Baptiste Zuang, M. Emile Espen et M. Laurent Kreintz. Manquent: M. Xavier Bettel, M. Aloyse Achten et M. Nico Schares.

Ce 15 mai 2009, une délégation de l'initiative "Waasser op ons Millen", créée dans le but de revaloriser le moulin Muerbelsmillen (anct. "Moschterfabrik") à la rue Mohrfels (voir ci-dessous), a présenté son dossier de documentation et de conception à Monsieur le Bourgmestre et aux Échevins de la Ville. La Ville a acquis entretemps les différents lots et a promis de faire des travaux de conservation de l'objet avant d'entamer ultérieurement une étude plus poussée. Le dossier est disponible à l'adresse: pafendall@hotmail.com.

samedi 4 avril 2009

Mélusine - la légende


Selon la légende, Mélusine était l'épouse de Sigefroi, le 1er comte de Luxembourg, habitant tout près du Pfaffenthal dans son château sur le promontoire rocheux du "Bock". A leur mariage, Mélusine avait demandé à son mari de ne jamais la voir pendant un jour et une nuit déterminés de la semaine. Ne pouvant pas résister un beau jour à sa curiosité, Sigefroi découvrit, en regardant par le trou de la serrure de la porte de sa chambre, qu'elle prenait un bain et qu'elle portait une queue de poisson qui débordait de la baignoire. Mélusine, constatant que son mari l'observait, disparut alors à tout jamais dans les flots de la rivière Alzette. Lors de vos promenades, veillez donc bien à scruter les eaux de notre fleuve national, peut-être qu'un jour la belle Mélusine apparaîtra et vous saluera par un clin d'oeil malicieux et un battement élégant de sa queue de poisson ....

mardi 17 février 2009

La construction de l'ascenseur Pfaffenthal-Ville-Haute vient d'être votée







Le Syndicat d'Intérêt Locaux salue le vote positif d'hier au Conseil communal sur la construction de l'ascenseur Pfaffenthal-Ville Haute. Ce projet ouvrira de nouvelles perspectives de développement du quartier tant d'un point de vue urbanistique, démographique, social, économique que touristique. Cet ascenseur donnera un nouveau rayonnement à notre quartier et à la Ville. Les cyclistes des quartiers environnants (Eich, Dommeldange, Clausen, etc.) auront ainsi aussi la possibilité d'accéder plus facilement au Centre-Ville, au Limpertsberg et au Kirchberg, par exemple. Une connexion pédestre avec le plateau du Kirchberg via la Hiel permettra l'aménagement d'un nouveau sentier touristique, ainsi que la connexion à l'itinéraire VAUBAN. Voir article et photos ci-dessous sous 23 janvier 2009.

samedi 24 janvier 2009

Moulin Mohrfels: Initiative "Waasser op ons Millen"















Photo: Léon Doemer © (1986)

En été 2008 l'initiative sous rubrique s'est créée (avec le soutien du SILPS), afin de revaloriser le site de l'ancienne moutarderie, appelée Muerbelsmillen, au N° 67, rue Mohrfels, seul témoin de la ville de son passé meunier. Le but est de constituer un dossier de présentation et de conception générale. Les personnes intéressées voudront bien contacter le SILPS pour toute information supplémentaire (voir rubrique 6) en marge à gauche). Le dossier a été présenté le vendredi 15 mai 2009 au Collège des Bourgmestre et Echevins.

Streetworker au Pfaffenthal


Depuis 2007, Sing-Loon est éducateur de rue dans notre quartier, c'est à dire il soutient les jeunes du quartier, mais aussi les habitants dans toutes sortes de situations. Vous pouvez contacter Sing-Loon au T. 661 88 00 99 ou à l'adresse 101d, rue Laurent Menager L-2143 Luxembourg-Pfaffenthal. Il parle couramment le luxembourgeois, le français et le portugais. Avis aux amateurs.

vendredi 23 janvier 2009

Un ascenseur pour le Pfaffenthal !



En été 2008, le Conseil Echevinal a voté en première lecture l'avant-projet d'un ascenseur pour le Pfaffenthal. Un premier crédit vient d'être voté. Voici les premières images de simulation du projet. Ce projet ouvrira de nouvelles perspectives de développement du quartier tant d'un point de vue urbanistique, démographique, social, économique que touristique. Cet ascenseur donnera un nouveau rayonnement à notre quartier. Les cyclistes des quartiers environnants (Eich, Dommeldange, Clausen, etc.) auront ainsi aussi la possibilité d'accéder plus facilement au Centre-Ville, au Limpertsberg et au Kirchberg, par exemple. Une connexion pédestre avec le plateau du Kirchberg via la Hiel permettra l'aménagement d'un nouveau sentier touristique, ainsi que la connexion au CIRCUIT VAUBAN. Photos STEINMETZDEMEYER.

jeudi 22 janvier 2009

Bienvenue sur le site du Syndicat d'Intérêts Locaux Pfaffenthal-Siechenhof, a.s.b.l.



Le Syndicat (SILPS) ou Interesseveräin Pafendall-Sichenhaff est une association sans but lucratif enregistrée au Registre de Commerce et des Sociétés de Luxembourg sous le N° F1503. Ses statuts ont été publiés au Mémorial C N° 1251 en date du 28.6.2006. L'origine du SILPS remonte, en tant qu'association de fait, au 15 juin 1970. Le SILPS est membre de l'UNION DES SYNDICATS D'INTERETS LOCAUX DE LA VILLE DE LUXEMBOURG asbl (U.S.I.L.L.).

Bien que récoltées avec le meilleur soin, le SILPS ne peut être tenu responsable d'erreurs ou d'omissions éventuelles dans les informations contenues directement ou indirectement dans ces pages .

Logo: Lucien Hilger