dimanche 15 janvier 2017

La Côte d'Eich date de 1876


Après le démantèlement de la forteresse, suite au traité de Londres du 11 mai 1867, la ville s'est ouverte et les fortifications ont partiellement disparu petit à petit. Le trafic du nord et de l'est ayant toujours traversé notre quartier a été dévié suite à la construction en 1876 de la Côte d'Eich en ligne directe vers le centre de la Ville. Le chronogramme ci-dessous, visible dans la partie supérieure de la Côte, signifie: La campagne s'ouvre, les rochers s'écartent et les fossés sont comblés, les citoyens dansent de joie à l'endroit où jadis Mars farouche se déchaînait

On peut dire que le bonheur des uns faisait le malheur des autres. A cette époque, le train nouvellement construit ne s'arrêtait pas dans le quartier, d'où encore moins de trafic, les petits métiers tels que tanneurs, brasseurs et tisserands ont dû arrêter leurs métiers suite à l'industrialisation, une station de pompage près de la Porte d'Eich amenait pour la première fois l'eau potable en ville, privant ainsi les transporteurs d'eau de leurs revenus, l'émigration aux Etats Unis, la baisse du prix des terrains due aux nouvelles terres devenues disponibles en ville haute grâce au démantèlement, etc., d'où appauvrissement du quartier. De nos jours, une tendance inverse pointe du nez avec l'ascenseur panoramique et le futur arrêt ferroviaire Pfaffenthal-Kirchberg.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire